Réparation de faîtage Colomiers 31770

Votre faîtage est en mauvais état ? Notre entreprise de couverture à Colomiers intervient rapidement !

06 20 80 06 37

réparation de faitage Colomiers

changement de faitage Colomiers

Le faîtage est l’élément de toiture qui permet la jonction entre les deux versants d’une toiture. Il participe donc grandement à l’étanchéité de la toiture. C’est pourquoi, il doit toujours être en parfait état tout comme les ouvrages de couverture qui y sont associés tels que les rives et les arêtiers. Notre entreprise de couverture à Colomiers intervient sur l’ensemble de ces éléments afin de vous garantir une étanchéité absolument parfaite !

Notre couvreur à Colomiers effectue toute réparation de faîtage quel que soit le matériau qui le compose et qu’il s’agisse une pose collée à sec ou d’une pose collée au mortier. Le faîtage, les arêtiers et les rives peuvent subir des dégradations au fil du temps. Notre professionnel a toutes les compétences requises afin de déterminer l’origine du problème et mettre en �”uvre les solutions afin d’y remédier.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 20 80 06 37

Le souci rencontré le plus fréquemment est le soulèvement du faîtage notamment lorsque de fortes rafales de vent se produisent. De ce fait, l’eau de pluie et les poussières peuvent entrer dans vos combles et entraîner des dégradations. La solution pour y remédier est de mettre en place un closoir ventilé et étanche. Elle est efficace tant pour une faîtière sur toiture dégradée que pour les arêtiers. Le closoir a pour fonction d’assurer une bonne ventilation dans la partie haute de votre toit et sur la sous-face des tuiles afin qu’il n’y ait plus aucun soulèvement qui se produise. Par ailleurs, il présente également l’avantage d’absorber les mouvements de la charpente ce qui contribue à sa longévité ainsi qu’à celle de la toiture.

Notre couvreur à Colomiers est aussi amené à intervenir sur des faîtages qui sont abîmés. S’il est composé de tuiles faîtières sur toiture, il va alors remplacer chaque tuile qui est abîmée, fendue voire absente en adaptant la méthode de pose qui était mise en place à l’origine.

Si votre toit est composé d’ardoises ou de zinc, notre couvreur à Colomiers devra alors disposer des bandes de zinc à cheval sur les deux pans de la toiture partout où le faîtage présente des défauts remettant en cause son étanchéité notamment.

Enfin, dans le cas où le faîtage est trop ancien ou que les dégradations sont vraiment très importantes, notre entreprise de couverture à Colomiers propose de le refaire de façon partielle ou entièrement en réutilisant le matériau identique à celui d’origine afin que vous ayez un ensemble parfaitement homogène et esthétique.

Notre entreprise de couverture à Colomiers effectue toute réparation et rénovation de faîtage ainsi que sur les autres éléments d’étanchéité tels que les rives et les arêtiers situés entre les deux versants du toit et formant un angle saillant montant du bas de la pente jusqu’au faîtage. En cas de problème rencontré avec votre faîtage, prenez contact avec notre couvreur à Colomiers afin d’obtenir un devis de réparation de faîtage et de convenir d’un rendez-vous pour la réalisation des travaux !

Voir +


Colomiers

La commune de 2 083 ha s'étage sur deux terrasses de la Garonne (la seconde et la troisième, témoin des glaciations) : le terrain argileux (de nombreuses tuileries s'y sont développées au cours des siècles, en particulier l'entreprise Gélis), parsemé de galets, en général plat, mais marqué par les rebords de terrasse ou de rivière, parfois assez abrupts (8 %). La terrasse la plus basse (environ 147 m) est limitrophe de Toulouse à l'est. Elle est pour l'essentiel consacrée à l'industrie aéronautique au nord-est, à la limite avec Blagnac et le quartier Saint-Martin du Touch, et à la nouvelle zone des Ramassiers (mixte logement pavillonnaire et zones de PME). La terrasse la plus élevée (un peu au-dessus de 180 m) à l'ouest, couvre environ deux tiers de la commune.

Les anciens terrains agricoles ont été urbanisés en deux temps : un plan d'urbanisme sur quelques centaines d'hectares vers 1960/1975, (dont la zone industrielle d'En Jacca) qui est pour l'essentiel une ville nouvelle, en bâtiments mixtes, mais où dominent les collectifs, puis, autour, des lotissements ou des résidences couvrant la seconde terrasse.

Deux petits cours d'eau dévalent de la terrasse la plus élevée vers la plus basse en formant deux échancrures, dont l'une a été approfondie par la mise en place d'une quatre voies : le Rival (aujourd'hui busé) et, plus au sud, le ruisseau du Cabirol (ou ruisseau Ramassier).


Nos services

Call Now Button06 20 80 06 37